Warning: ksort() expects parameter 1 to be array, object given in /home/sublimat/www/wp-content/plugins/bbpress/includes/core/template-functions.php on line 316

Warning: ksort() expects parameter 1 to be array, object given in /home/sublimat/www/wp-content/plugins/buddypress/bp-core/bp-core-template-loader.php on line 195
Dans les médias - Sublimatorium Florian LeclercSublimatorium Florian Leclerc
football predictionsbetips.co.ukfootball betting tips
La liberté dans l'intérêt des familles

Dans les médias

Accueil / Dans les médias


funeraire-magazine
Funéraire magazine - Septembre 2016

L'éclair au café - entretien Michel Leclerc

Dans un moment de simple discussion, comme c'est le cas entre lui et nous depuis de nombreuses années, Michel Leclerc nous a exposé son opinion sur le secteur funéraire et les orientations poursuivies aujourd'hui par ses fils Florian et Jérôme Leclerc.
Lire l'article complet en cliquant sur ce lien: L'éclair au café



le parisien
Le 30 octobre 2015 sur Le Parisien

Rififi chez les croque-morts

Après avoir bousculé lemarché des pompes funèbres dans les années 1980, Michel Leclerc, fondateur du groupe Roc-Eclerc, ne désarme pas. Dans la famille, on nourrit toujours l’obsession des prix bas.
Lire l'article complet en cliquant sur ce lien: Rififi chez les croque-morts //// Autre lien: Site Le Parisien - Article



le point
Le 15 octobre 2015 sur Le Point

Le croque mort se rebiffe

Trublion. Michel Leclerc, 75 ans, repart à l’assaut du marché des pompes funèbres avec ses deux fils. Histoire d’une résurrection.
Lire l'article complet en cliquant sur ce lien: Le croque mort se rebiffe //// Autre lien: Site Le point - Article



Logo_L'Express.svg



Radio Emotion
Le 01 Novembre 2014 sur Radio Emotion

"Un homme, une entreprise" : Michel Leclerc

Michel Leclerc, invité de Radio Emotion, nous parle du funéraire dans le département des Alpes Maritimes.



Radio Emotion
Le 21 Septembre 2014 sur Radio Emotion

"Un homme, une entreprise" : Florian Leclerc

Invité dans les locaux de Radio Emotion à Nice, Florian Leclerc fait un état de l'implantation du groupe sur la côte d'Azur et dévoile ses projets de développement.
Partie 1 :
 
Partie 2 :



 
funeraire-info  
Le 4 Avril 2014 sur Funéraire Info

Sublimatorium Florian Leclerc : inauguration hier à Brest

Hier soir s’ouvrait à Brest un nouveau magasin « Sublimatorium Florian Leclerc », et Funéraire info était convié à l’inauguration. Une soirée conviviale et parfois surprenante.
Lire l'article complet sur Funéraire Info en cliquant içi.



 
Le 27 Février 2014 dans Ouest-France

Pompes funèbres : une franchise Leclerc discount

 
À Brest, dans le haut de la rue Jean-Jaurès, les travaux intérieurs dans le magasin de pompes funèbres sont en cours de finition. La franchise au nom de Florian Leclerc, fils de Michel, ouvrira en Mars avec une surface de 250 m².
Lire l'article complet sur le site de Ouest-France en suivant ce lien.



Paris Match
Le 29 Octobre 2013 dans Paris Match

Racket massif sur la marché de la mort

Michel Leclerc et son fils Florian partent en guerre contre les pratiques illégales du lucratif business des obsèques. Lire l'article de Paris Match en suivant le lien.



Le 15 Août 2013 dans Le Télégramme

Pompes funèbres : l'hôpital de Brest rappelé à l'ordre

« La Direction de la protection des personnes (DPP) vient de donner raison à Florian Leclerc, fils de Michel Leclerc (fondateur de Roc-Eclerc), dans l'affaire qui l'opposait à l'hôpital de Brest, concernant le transfert des défunts (Le Télégramme du 30 mars). » Voir le lien du Télégramme en suivant ce lien.



 
Le 02 Août 2013 dans Ouest-France

Transport funéraire : l’hôpital de Brest en cause

« L’hôpital de Brest met fin au système qui aboutissait au racket des familles en deuil dans leurs services. Il s’interdit désormais de faire signer aux familles en deuil quelque document que ce soit juste après un décès » Voir le lien de Ouest France en suivant ce lien.



 
Le 25 Avril 2013 dans Le Dauphiné

Les pompes funèbres Leclerc attaquent l’hôpital de Chambéry

« Florian Leclerc, fils de Michel Leclerc, déclare la guerre aux hôpitaux. Après Brest, c’est contre celui de Chambéry qu’il porte plainte. Grenoble, Montpellier, Saint-Brieuc, Saintes, Lorient, Tours et Paris sont les prochains sur la liste. » Les familles des défunts ont le choix de laisser le corps de leur proche à la chambre mortuaire de l'hôpital de Chambéry (gratuit les trois premiers jours), de le ramener au domicile ou de le transférer dans un centre funéraire. Voir le lien du Dauphiné en suivant ce lien.



 
petitfuté
Le 10 Avril 2013 dans le Petit Futé

Sublimatorium Florian Leclerc dans le Petit Futé 2013

« Sublimatorium Florian Leclerc recommandé par le Petit Futé ! » Voir le lien du Petit Futé en suivant ce lien.



 
Le 2 Avril 2013 dans Ouest-France

Pratique funéraire : plainte contre l’hôpital de Saint-Brieuc

À la tête du groupe funéraire Sublimatorium, Florian Leclerc dénonce des entraves à la liberté funéraire. Établissements visés : quatre hôpitaux dont celui de Saint-Brieuc (22) et les pompes funèbres. Florian Leclerc, fils de Michel Leclerc créateur de l’entreprise de pompes funèbres Roc’Eclair, explique sur son site internet, les raisons de ce dépôt de plainte : « Nous déposons des plaintes à l’encontre des hôpitaux de Chambéry, Brest, Grenoble et Saint-Brieuc, pour abus de confiance envers les familles en deuil, infraction aux opérations funéraires, téléguidage des familles. » Lire l'article complet sur le site de Ouest-France en suivant ce lien.



 
Le 30 Mars 2013 dans le Télégramme

Pompes funèbres. Des hôpitaux pointés du doigt

Michel Leclerc - fondateur de Roc-Eclerc - et son fils Florian, à la tête du groupe funéraire Sublimatorium (*), ont décidé de croiser le fer contre des hôpitaux qui favoriseraient les sociétés funéraires d'économie mixte. Brest est concernée. Une plainte a été expédiée au procureur. Michel Leclerc et son fils Florian partent en guerre contre quatre hôpitaux qui, selon eux, ne respecteraient pas la législation funéraire à la lettre. Premier établissement visé : celui de Brest. Devraient suivre ceux de Chambéry, Grenoble, et Saint-Brieuc. « Le monopole des pompes funèbres a été aboli en 1993. Pourtant, dans les faits, il existe toujours, vitupère Michel Leclerc. Lire l'article complet sur le site du télégramme en suivant ce lien.